La Nouvelle Tribune

Joseph Kiki-Savi, ancien gestionnaire de la gare du pont

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Tout ce qui avait été retenu avec la mairie et l’architecte par rapport à la construction de la nouvelle gare routière de Déguè-gare n’a pas été respecté. Un poste de contrôle devrait être installé à l’entrée de la ville au niveau du pont mais rien de cela jusqu’à présent. Alors que cette initiative devrait décourager les chargements hors par cet les indélicats qui échappent au contrôle des gares routières. Dans ces conditions, comment les caisses de la municipalité peuvent être fournies ? L’actuel maire je l’encourage à mieux faire. Il est jeune et dynamique et il faut qu’il se débarrasse des oiseaux de mauvais augures. Je voudrais compléter en disant que les autorités se penchent sur ce qui reste à faire sur la nouvelle gare routière pour l’épanouissement des usagers du parc. Il faut que le poste de contrôle de l’entrée de la ville aussi soit construit. Egalement les tickets de 5000 FCFA ou de 6000 FCFA délivrés comme pénalité aux conducteurs indélicats soient réglementés au niveau de la mairie.

Propos recueillis par Ismail Kèko