La Nouvelle Tribune

Patrice Gangnito, à propos du débauchage de Gbadamassi

A lire

Gambie : Jammeh obtient un prolongement de mandat

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

Espace membre

Le dossier est en étude. On verra comment ça va se passer. C’est l’homme qui fait et défait. Il faudrait d’abord que nous prenions conscience de notre situation. Que nous-mêmes nous soyons conscients de ce que nous voulons faire. Si non, on va faire de bons textes et passer à côté. La Lépi contribuera certainement à rendre plus crédible les élections. Mais, les hommes sont-ils prêts à renoncer aux protestations inutiles et sources de tensions ? On a vu avec les élections communales comment le gouvernement a géré les résultats surtout dans les endroits où sa liste n’a pas gagné. Donc essayons aussi la Lépi pour voir.

Que suggérer vous pour le Président Boni Yayi pour les deux ans à venir ?
Ce que j’ai à dire au président pour les deux ans à venir, il faut qu’il respecte ses engagements. Cela est extrêmement important.  Et surtout, qu’il n’oublie pas qu’il est le président de tous les Béninois. Il doit par contre oublier qu’il est le président d’un parti où seuls les gens provenant de ce parti doivent bénéficier des avantages. Je reviens encore sur les communales. On ne saurait vouloir avantager un seul camp. Il faut que le président laisse libre la compétition et qu’il accepte quand son camp perd. Le président Boni Yayi ne doit pas oublier que nous venons de loin et que la Conférence nationale nous a donné une chance de pouvoir construire ce pays dans la paix et l’unité. 

Réalisation : Benoît Mètonou