La Nouvelle Tribune

Le député du Prd Kifouli Kakpo à propos de la situation au parlement

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Vous disiez tantôt qu’il n’y a pas de crise sans solution. Quel appel vous lancez à tous les acteurs politiques pour pouvoir ramener la balle à terre ?
Je demande aux hommes politiques d’être dignes de notre pays. Il ne faut pas qu’on soit aux ordres d’un prince. Nous devons faire en sorte que la démocratie soit le socle même de notre développement, parce que si  nous devons reculer et changer de voie, c’est fini pour ce pays. On a connu des expériences ici où vous ne pouvez même pas lever le petit doigt. Aujourd’hui, chacun peut dire ce qu’il pense, même si cette liberté d’expression n’est pas encore totale. Mais, c’est mieux que par le passé. Je veux parler des années de révolution. En faisant un retour sur les dernières années du président  Mathieu Kérékou, je dirai que cette période était meilleure politiquement. On  respectait au moins la loi. Je dirais aux hommes politiques d’avoir la tête froide pour mener à bon port cette démocratie. Il n’y a pas mieux que ce concept pour développer un pays. Nous devons comprendre que tout ce que nous faisons à l’Assemblée nous éveille. Ce n’est pas une guerre entre députés. C’est Plutôt l’éveil constant. Il nous évite d’aller à la dérive. 
           
Propos recueillis par Jules Yaovi Maoussi