La Nouvelle Tribune

Olga da Silva/ Directrice générale de l’hôtel Plm Alejo

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter

La vision du chef de l’Etat est de mettre en œuvre sa politique avec ses technocrates. C’était cela, si vous regardez son premier gouvernement. Cela a amené des problèmes. Après les élections législatives, on n’a pas eu la majorité absolue au Parlement. Le fait d’avoir négocié à gauche et à droite, l’a obligé à changer les donnes.  Et, c’est au peuple de le juger. Donc si j’ai un appel à lancer, c’est de demander aux Béninois de laisser le président Yayi faire ses deux mandats. Il faut le laisser travailler, afin de lui permettre d’avoir le deuxième mandat et nous allons voir si notre pays ne va pas changer.

Réalisation : Jules Maoussi