La Nouvelle Tribune

«Le Ces est chargé d’éclairer, par ses avis et recommandations, l’exécutif et le législatif sur les problèmes d’ordre économique et social» Nicolas Adagbè

Espace membre

Assemblée Consultative Constitutionnelle des Forces Economiques et Sociales de la Nation provenant des organisations socioprofessionnelles, des associations et de la société civile, le Conseil économique et social du Bénin  (Ces) a 20 ans. Après le Feu Taïrou Congakou (1968 à 1969), le Professeur Valentin Agbo (1994 à 1999) et M. Rafiou Toukourou qui a brigué deux mandats (1999 à 2009), c’est Nicolas Adagbè qui dirige l’Institution depuis lors.

 Homme de caractère, rigoureux dont on dit assez charismatique, pragmatique mais tempéré, Nicolas Adagbè arrive à terme de son mandat le 19 juillet prochain. Il aura donné plus d’envergure et d’allant à l’institution qui n’a de cesse de s’autosaisir des sujets d’intérêt général auxquels lui et ses conseillers ont apporté des réflexions pour proposer des solutions. Commandeur dans l’ordre national de mérite du Bénin, il a aussi fait ses preuves à la tête de l’Union des Conseils  économique et social et institutions similaires des Etats et gouvernements membres de la francophonie (Ucesif) de 2011 à 2013, en insufflant une nouvelle dynamique à l’institution.

A l’occasion de la célébration des vingt ans de l’institution, le président Nicolas Adagbè nous a accordé une interview. Il est revenu sur l’historique et le rôle de l’institution qu’il dirige. Un séminaire de deux jours (à partir de demain) au Palais des congrès de Cotonou, journée portes ouvertes sont entres autres les activités prévues pour meubler la célébration. Lisez, ci-dessous, l’intégralité de l’interview

Le Conseil Economique et Social célèbre cette année ses 20 ans d’existence. Monsieur le Président, qu’est-ce qu’on peut retenir aujourd’hui de l’Institution?

Merci de l’intérêt que vous portez à notre Institution, qui comme vous le dites si bien, souffle ses 20 bougies. Le Conseil Economique et Social est une Assemblée Consultative, apparue dans l’univers institutionnel du Dahomey devenu Bénin à travers la Constitution du 28 février 1958. Mais de façon concrète, cette première expérience du Ces au Bénin en 1968 a malheureusement connu une existence éphémère de six mois, puisque interrompue par le Coup d’Etat du 10 décembre 1969.

Réactivé à la faveur du processus démocratique dans lequel notre pays s’est engagé à partir de 1990, le Conseil Economique et Social est à nouveau fonctionnel depuis le 17 Mai 1994.

C’est une Assemblée Consultative Constitutionnelle des Forces Economiques et Sociales de la Nation provenant des   organisations socioprofessionnelles, des associations et de la société civile. Le Conseil Economique et Social est chargé d’éclairer, par ses avis et recommandations, le Président de la République et le Bureau de l’Assemblée Nationale sur les problèmes d’ordre économique et social dont il est saisi ainsi que sur les réformes lui paraissant conformes ou contraires à l’intérêt général.

Vous me permettrez de saluer la mémoire de Feu Président Taïrou Congakou qui a été le premier Président de l’Institution de 1968 à 1969. Depuis mai 1994, l’Institution  a été présidée  par le Professeur Valentin Agbo qui a fait un mandat de 1994 à 1999 et le Président Rafiou Toukourou qui a brigué deux mandats de1999 à 2009. Et depuis Juillet 2009, nous, nous avons l’honneur de conduire la quatrième mandature toujours en cours.

Monsieur le Président, votre Institution souffle ses 20 bougies. En 20 ans de son existence, qu’est-ce que le Conseil Economique et Social a pu faire pour améliorer le quotidien des béninois ?

Le Conseil Economique et Social a beaucoup œuvré, à travers les sujets de saisine et d’auto-saisine, au développement du Bénin. Il s’est investi dans plusieurs réalisations :

- L’implication directe du CES dans la gestion et la résolution des crises sociales.

- Le CES  a porté son assistance aux populations, victimes des inondations.

- Le Conseil Economique et Social a organisé ensemble avec le Haut Commissariat à la Gouvernance Concertée, la campagne de sensibilisation pour des élections apaisées au Bénin en 2011. Cette opération  conduite dans certaines villes du Bénin a beaucoup contribué à la promotion de valeurs cardinales de paix en période électorale.

- Les Hauts Conseillers ne travaillent pas en vase clos, ils descendent régulièrement sur le terrain, vont échanger avec les populations à la base sur des préoccupations liées à leur vie quotidienne. La collecte de toutes ces préoccupations font l’objet de discussions approfondies en plénière et regroupées sous forme de recommandations à l’endroit du Chef de l’Etat et du Bureau de l’Assemblée Nationale.

Aussi, le Conseil Economique et Social a-t-il organisé des séminaires sur maints sujets d’intérêt commun : le travail décent, les valeurs et savoirs endogènes, les Objectifs du Millénaire pour le Développement et l’économie verte, le développement durable, l’indicamétrie, la protection de l’environnement etc.…

Comme vous pouvez le constater, le Conseil Economique et Social se bat tous les jours pour le bien-être et le mieux-être des populations.

Monsieur le Président, quelles sont les manifestations prévues dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire du CES ?

Notre Institution a prévu l’organisation d’un séminaire pour réfléchir sur la contribution du Conseil Economique et Social au développement du Bénin. C’est ainsi que du 13 au 15 mai 2014, plusieurs communications sont prévues pour nous rappeler le chemin parcouru depuis 20 ans, les efforts qui sont fournis, les difficultés rencontrées et les perspectives qui s’offrent à l’Institution. C’est sous le parrainage du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement, Docteur Thomas Boni Yayi que les manifestations vont se dérouler. Il procèdera en personne à l’ouverture officielle des travaux du Séminaire le mardi 13 mai 2014 au Palais des Congrès à Cotonou.

Une journée portes ouvertes est prévue pour le jeudi 15 mai 2014 au siège de notre  Institution à Cotonou pour permettre aux citoyens de venir découvrir notre cadre de travail et échanger avec les Conseillers de la quatrième mandature. Des jeux concours et autres attractions sont au programme.

Nous profitons de votre canal, pour inviter les Béninoises et les Béninois à nous soutenir et à soutenir leur Institution.