La Nouvelle Tribune

Les communes françaises se lancent à la chasse des nids de frelons asiatiques

Espace membre

Le frelon asiatique est potentiellement dangereux, les villes ont donc décidé d’éradiquer les nids, mais, attention, les particuliers sont invités à ne pas se lancer dans cette démarche. Seuls des experts ont les connaissances pour intervenir.

La nécessité de lutter contre l’invasion des frelons

Lorsque l’été arrive à grands pas, il transporte avec lui un lot de désagréments comme les frelons asiatiques. Ces derniers sont considérés comme dangereux depuis plusieurs années pour les ruches. Les inquiétudes des apiculteurs n’ont cessé de prendre de l’ampleur dans certaines régions de France. Les particuliers doivent avertir leur commune pour que des démarches soient mises en place, mais il ne faut pas intervenir en solitaire. En effet, les piqûres peuvent s’avérer problématiques surtout pour les personnes victimes d’allergies.

En se rapprochant de la commune, il est possible de participer à un plan de destruction. Si ce n’est pas le cas, il sera judicieux d’opter pour des professionnels comme ceux de 3DSud. Ils possèdent les compétences nécessaires pour s’attaquer aux punaises de lit, cafards, blattes, guêpes, rats, souris et aux frelons.

Laisser les professionnels intervenir sur les nids

Tous les nuisibles seront traités qu’ils soient présents dans les collectivités, les entreprises ou chez les particuliers. Les nids sont relativement faciles à identifier puisqu’ils ont une forme sphérique et l’entrée se trouve sur le côté. Cette méthode de construction diffère de celle des autres insectes puisque l’entrée se situe généralement à la base. Il est important de noter que les dimensions sont impressionnantes, elles sont susceptibles d’atteindre un mètre de haut dans certains cas de figure. Les frelons aiment particulièrement les arbres, mais les toits ainsi que les abris ne sont pas exclus de leur lieu de prédilection.

L’astuce d’un apiculteur pour stopper les reines

L’année dernière, plusieurs communes, dont celle dirigée par Jacques Lys, ont enregistré des demandes de destruction de nids. Généralement, ce sont les forces de l’ordre qui sont appelées pour une telle identification. Les frelons asiatiques sont tellement nuisibles pour l’environnement qu’un apiculteur a tenté de trouver une solution pour éradiquer cette prolifération importante.

En effet, l’année 2016 devrait être particulièrement inquiétante, les nids se développent rapidement. Il a donc versé du miel de lierre cristallisé dans un bac métallique, les femelles sont attirées dans un périmètre de plus d’un mètre. Cette astuce serait très efficace selon cet apiculteur qui s’attaque ainsi aux reines fondatrices.