La Nouvelle Tribune

Sida : un remède trouvé par un Nigérian rejeté pour raison «éthique»

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter

Gros débat autour d’un remède contre le Sida au Sénat nigérian ce jeudi.

A la tête du comité sénatorial sur les soins primaires, les maladies transmissibles et non transmissibles, Mao Oshuabunwa a, à la surprise générale, demandé au gouvernement nigérian de faire reconnaître le remède élaboré par un Nigérian qui guérirait les malades du Sida. Maduike Ezeibe, chercheur en médecine vétérinaire à l’université de l’agriculture de Michael Okpara dans l’Etat d’Abia est le concepteur de la substance contre le Sida.

L’homme affirme que son médicament est efficace et a déjà fait ses preuves sur dix personnes vivant avec le Vih Sida. Mais, l’Institut nigérian de recherche médicale n’en est pas convaincu.  L’Institut reproche au chercheur nigérian d’avoir foulé aux pieds les règles éthiques et les principes en matière d’élaboration de médicament et d’admission à des patients sous forme de tests. Un doute sur lequel, le ministère nigérian de la santé interdit le médicament du chercheur Maduike Ezeibe.

« Nul ne doit faire des expériences ou des recherches sur des humains sans une approbation éthique » a rappelé le ministère de la santé. Mais cela n’a pas empêché le Sénat de donné son soutien au chercheur. Pour les sénateurs membres du comité sénatorial sur les soins primaires, les maladies transmissibles et non transmissibles, il est impératif de faire les examens nécessaires pour que  ce médicament soit valorisé.

Avant, le chercheur Maduike Ezeibe, un autre universitaire nigérian avait déjà annoncé en  janvier 2013 qu’il a trouvé un remède  à base de plante appelé « Deconcotion X (DX) » qui serait efficace contre le Sida.