La Nouvelle Tribune

Afrique : des activistes organisent plusieurs mobilisations simultanées contre le Franc CFA

Espace membre

Un événement historique aura bientôt lieu dans différentes villes dans le monde. En effet, alors que plusieurs dirigeants africains vantent les mérites du Franc CFA, des activistes africains du continent et de la diaspora ont décidé d'accentuer leur campagne contre la monnaie héritée de la période coloniale. 

Pour ces derniers, le Franc CFA est l'un des gros problèmes des pays partageant cette monnaie commune arrimée à l'euro. Ils reprochent notamment à la France de maintenir ainsi une certaine domination économique, mais également politique sur les pays de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale qui utilisent cette monnaie. N'en déplaise à certains dirigeants africains, la mobilisation ne faiblit donc pas contre le FCFA.

Cet événement tient sa particularité de part la manière dont il est organisé: plusieurs conférences simultanées dans différentes villes africaines, mais également européennes et à Haïti. Des activistes de différents secteurs vont intervenir durant les conférences, à savoir, Kemi Seba, chroniqueur politique et activiste en vue du panafricanisme moderneNicolas Agbohou, docteur en économie politiqueAlain Toussaint, journaliste et ex-conseiller de l’ancien président ivoirien Laurent GbagboThéophile Kouamouo, journaliste franco-camerounais à l'origine de la révélation de l'affaire des écoutes téléphoniques impliquant Guillaume Soro au Burkina Faso, Claude Wilfried, activiste camerounais, Mme Aminata Traoré, femme politique malienne.

Les conférences en question auront lieu dans les endroits suivants (cliquez sur chaque lien pour avoir plus d'informations) : Paris (France), Ouagadougou (Burkina Faso), Abidjan (Côte d’Ivoire), Bruxelles (Belgique), Bamako (Mali), Londres (Royaume-Uni), Ouidah (Bénin), Kinshasa (RD Congo), Dakar (Sénégal) et à Haïti