La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : Ouattara promulgue la nouvelle Constitution

Espace membre

C’est désormais chose faite. La nouvelle Constitution adoptée par voie référendaire le 30 octobre dernier a été promulguée par le Président Alassane Ouattara. C’est l’ultime étape pour cette Constitution qui marque l’entrée de la Côte d’Ivoire dans l’ère d’une nouvelle  République.

Adoptée à  93,42% des votants, la nouvelle Constitution éclipse celle de 2000 considérée comme contenant des éléments  de discorde ayant conduit à la crise post-électorale de 2010-2011. La nouvelle Constitution résout notamment le problème   du concept de l’ivoirité mis en cause dans la précédente Constitution. Elle dispose également de la création d’un sénat qui sera constitué en bonne partie des membres nommés par le Chef de l’Etat. Le Président a aussi le pouvoir de nommer désormais un Vice-Président qui pourrait lui succéder en cas de force majeure. Cette disposition est notamment critiquée par les forces de l’opposition qui y voient un désire manifeste de Ouattara a désigné son successeur à la tête du pays. De bout en bout, les opposants ont manifesté leur désapprobation à la nouvelle Constitution et ont appelé les Ivoiriens à boycotter le référendum. Ce qui a eu pour effet un fort taux d’abstention. Seulement 42% des 6.313.758 attendus électeurs ont voté lors de ce référendum. Malgré ce faible taux de participation le Président Ouattara  s’est réjoui, estimant qu’il s’agit d’un plébiscite.