La Nouvelle Tribune

Référendum en Côte d’Ivoire : Ouattara banalise la faible participation des Ivoiriens

Espace membre

Alassane Ouattara, le Président ivoirien n’est pas très embêté par le faible taux de participation des Ivoiriens au référendum de dimanche dernier sur la nouvelle Constitution qu’il a proposée.

Malgré le faible taux de « 42,42% de participation », le chef de l’Etat ivoirien estimeque « 93,42% de Oui, c’est vraiment un plébiscite ». Pour lui, 42% de taux participation est déjà suffisant pour un référendum. Pour  l’opposition fortement contre la nouvelle Constitution, le Président Ouattara et son gouvernement ont opéré « un coup d’Etat constitutionnel ». L’ancienne ministre Danièle Boni-Claverie passée dans l’opposition prévient contre l’imminence d’une « ébullition sociale ». Entre autre, les opposants reprochent la création d’un poste de Vice-Président. Pour eux, Ouattara a trouvé le moyen de pouvoir nommer son successeur. Du côté des partisans de la nouvelle Constitution, ils estiment qu’elle est garante d’une stabilité comparativement à la Constitution de 2000 à l’origine de la crise post-électorale avec le concept d’« ivoirité » qui exclut certains citoyens de la course à la magistrature suprême.