La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : une marche annoncée contre la révision de la constitution

Espace membre

C’est un secret de polichinelle. Le projet de révision de la constitution du 23 juillet 2000 du Président Alassane Ouattara ne rencontre pas l’assentiment de tous les Ivoiriens. Au nombre de ces Ivoiriens opposés au projet de réforme constitutionnelle qui devrait être soumis au référendum le 30 octobre prochain, le Front de refus.

Composé, entre autres, du Front populaire ivoirien (FPI), parti de l’ancien Président Laurent Gbagbo, et des acteurs de la société civile, le Front de refus estime que l'entreprise de révision de la constitution du chef de l'Etat ivoirien, est "hasardeuse''. Ainsi, entend-il manifester par tous les moyens s'opposer au projet.  "En vue de faire barrage à l’entreprise hasardeuse de Monsieur Alassane Ouattara'', une série de manifestations est prévue par les responsables du Front de refus. Au nombre de ces manifestations, une marche dans les rues de la capitale économique ivoirienne.

Selon les responsables du Front de refus qui, ce lundi 17 octobre, ont animé une conférence de presse au domicile de l’ancien Président Laurent Gbagbo, la marche aura lieu ce jeudi 20 octobre.

Pour les membres du Front de refus, le processus de révision n’est pas consensuel. Mieux, le Front estime que le contexte marqué entre autres, par une fracture sociale sans cesse grandissante et une panne sèche de la réconciliation nationale, n’est pas propice.