La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire: Un parti pro-Gbagbo appelle au boycott du referendum

Espace membre

Réélu à la tête de l’Etat ivoirien il y a bientôt un an, le Président Alassane Ouattara envisage modifier la constitution. A cet effet, le chef de l’Etat ivoirien entend consulter dans les semaines, mois à venir le peuple par voie référendaire.

Mais la réforme divise les Ivoiriens. Alors que les membres de la coalition au pouvoir traversent monts et vallées pour mobiliser les électeurs pour la victoire du « oui », d’autres travaillent pour son échec. Au nombre de ces derniers, les militants de l’Union des Nouvelles Générations’’ (UNG) réunis ce week-end lors de la première convention extraordinaire du parti ont en effet décidé de ne pas prendre part au référendum à venir. Ils invitent par la même occasion « les démocrates de tous bords à tout mettre en œuvre pour s’opposer à cette autre forfaiture ».

 Dans l’acte final de la convention, les militants de ce parti présidé par le gendre de l’ancien président ivoirien, Stéphane Kipré, justifient leur décision, entre autres, par  « la posture de non-respect des institutions républicaines adoptée par M. Alassane Ouattara », « le mépris et l’exclusion du Peuple souverain dans le projet constitutionnel ». Aussi, les militants de l’UNG pensent-ils « qu’à travers cette réforme constitutionnelle devant aboutir à la consécration d’une 3e République, M. Alassane Ouattara et son clan au pouvoir ambitionnent légitimer un second coup d’Etat ».