La Nouvelle Tribune

Changement de Constitution : le Burkina veut passer à une nouvelle République

Espace membre

Bientôt, le Burkina Faso entrera dans une nouvelle République. Roch Marc Christian Kaboré,  le Président burkinabè a officiellement installé ce jeudi les membres de la Commission devant produire une nouvelle Constitution pour que le pays passe de la  IVe à la Ve République.  

Cette Commission a un délai de soixante (60) jours pour rendre son travail.  A travers ce changement de République, le Burkina veut fermer la page de la IVe République qui est identifiée au régime du  Président Blaise Compaoré chassé du pouvoir par le peuple burkinabè en 2014.  Au-delà de l’ambition de tourner une page sombre, le Président Kaboré souhaite établir des institutions fortes pour enrayer toute autre tentative despotique au pays des hommes intègres.

Il a déclaré qu’il faut au Burkina, « des institutions fortes, qui survivent à leurs géniteurs ». Ceci, a-t-il expliqué, dans le but ultime de fixer les bases et consolider la solidarité nationale dans le pays. Dirigée par Alidou Ouédraogo, la Commission constitutionnelle est constituée de 92 membres choisis dans les diverses couches socio-professionnelles du pays.