La Nouvelle Tribune

Gabon : Bongo prête serment, Ping se révolte

Espace membre

Au Gabon, a lieu ce mardi la cérémonie d’investiture du Président Ali Bongo au Palais présidentiel du bord de mer. A quelques heures de la cérémonie qui  est en cours, Jean Ping, le grand rival du Président ABO ne démord pas.

Estimant être le Président élu et victime d’un « coup d’Etat constitutionnel », l’ancien président de la commission de l’Union africaine a indiqué qu’il ne se laissera pas faire. « Nous refusons tout fait accompli du coup d'Etat institutionnel en cours » a écrit Jean Ping sur compte Twitter.

« Nous nous y opposerons sans effusion de sang » a prévenu l’opposant.

De son côté, le Président Bongo dont le discours d’investiture est très attendu, souhaite composer avec tout le monde y compris ceux qui l’ont combattu. Cette investiture qui se déroule ce jour a lieu quatre jours après la validation de sa victoire par la Cour constitutionnelle gabonaise qui le crédite de 50,66% des suffrages exprimés contre 47,24% pour Jean Ping.