La Nouvelle Tribune

Gabon : des expertises africaines engagées dans le recomptage des voix

Espace membre

Au Gabon où on s’achemine vers le verdict de la Cour constitutionnelle devant définitivement départager l’opposant Jean Ping et le Président Ali Bongo, des expertises africaines sont à l’œuvre. Pour la délicate mission de recomptage des voix du scrutin présidentiel gabonais, l’Union africaine a dépêché une mission de juristes qui assistera  aux travaux des conseillers de la Cour.

L’équipe de l’Union africaine est composé de juges de plusieurs pays. Selon une source de la Cour constitutionnelle gabonaise, trois sont déjà arrivés à Libreville mercredi et deux autres ce jeudi. La présidente de la Cour Constitutionnelle gabonaise aura à ses côtés son homologue du Tchad.  L’ensemble des experts sollicités repasse en revue les procès-verbaux des 2580 bureaux de vote  de la Cenap en présence des avocats de Jean Ping et d’Ali Bongo. De tous les procès-verbaux,  ceux du Haut Ogooué  où le Président sortant a recueilli 95,4% des voix avec un taux de participation de 99,93% selon les résultats de la Cenap sont les plus visés par le camp de Jean Ping. Le résultat de l’opération de recomptage des voix devrait être  rendu ce vendredi.