La Nouvelle Tribune

Rdc : Kabila en sapeur-pompier, l’opposition le désavoue

Espace membre

Après deux jours d’affrontements meurtriers entre militants de l’opposition et forces de l’ordre, le Président Joseph Kabila a réagi dans un message où il appelle les Congolais au calme.

« Le Président de la République, Chef de l’Etat est profondément touché par les tristes évènements des 19 et 20 septembre derniers, qui viennent d’endeuiller la ville de Kinshasa et de causer d’importants dégâts matériels, tant aux biens publics que privés » a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. Aux victimes, selon la Présidence, Joseph Kabila promet « tout son soutien à l’action du pouvoir judiciaire » comme l’a annoncé mercredi, Flory Kabange Numbi. Pour le Président congolais c’est l’opposition qui a détourné une manifestation devant être pacifique vers « la violence aveugle, ou pire, des émeutes sanglantes ». On déplore entre 32 et 100 morts selon les bilans respectifs de la police et de l’opposition. Le Président Kabila appelle les opposants à se rallier au dialogue en cours dans le pays et à renoncer à la violence. Emery Damien Kawira, le président de la Coalition des Congolais pour la transition, estime que Kabila a foutu le bordel dans le pays et se présente en « sapeur-pompier ». Il s’agit d’un message « inacceptable» pour cet opposant. Ses compagnons de lutte recommandent que l’action judiciaire soit orientée vers le camp de ceux qui ont réprimé une manifestation pacifique.