La Nouvelle Tribune

Journée internationale de la paix : Dlamini Zuma s’adresse à l’Afrique

Espace membre

Dr Nkosazana Dlamini Zuma, la présidente de la Commission de l’Union africaine a également délivré un message en ce jour consacré, Journée internationale de la paix. Lire l’intégralité de son message dans lequel elle interpelle la conscience des dirigeants africains.

Message de la présidente de la commission de l’Ua

Aujourd’hui, l’Afrique se joint au reste du monde pour célébrer la Journée internationale de la Paix. Aujourd’hui, l’Union africaine engage ses États membres et tous ses partenaires aux niveaux politique, institutionnel et communautaire, le secteur privé et la société civile à encourager tous leurs citoyens à se mobiliser autour de la campagne « Faire taire les armes d’ici 2020 en Afrique ».

Cette année, le thème de la Journée internationale de la Paix se décline comme suit : « Objectifs de développement durable : Fondation de la Paix ». En effet, de nombreux états membres de l’Union africaine et leurs dirigeants s’approprient de plus en plus ces objectifs, mais de manière plus importante, les objectifs de l’Agenda 2063 : plan-cadre de l’Afrique pour la croissance économique et la transformation sociale. Toutefois, nous ne devons pas perdre de vue le fait qu’aussi longtemps que des fusillades continuent de perturber la tranquillité et l’épanouissement de nos sociétés et hanter la sûreté et la sécurité de nos citoyens, en particulier nos femmes et nos filles, nous n’aurons pas concrétisé ces nobles aspirations pour notre peuple. C’est en gardant cela à l’esprit que l’Union africaine a décrété 2016 « Années des droits de l’homme en Afrique, avec un accent particulier sur les droits des femmes ». 

Il est décourageant de constater qu’en 2016 je continue de recevoir des rapports sur des cas de violence sexuelle à l’égard des femmes et des filles utilisée comme arme de guerre, tout dernièrement du Soudan du Sud. Aujourd’hui, je voudrais réitérer le degré de tolérance zéro que prône l’Union africaine en ce qui concerne la violence et l’exploitation sexuelles et sexistes. Il n’y a pas de place dans notre monde pour ce genre de violence : nous devons le combattre sans répit.

Alors que nous célébrons la journée de la paix, l’Union africaine est heureuse de reconnaître les efforts entrepris par les États membres pour minimiser les cas de violence au cours des élections. Nous ne cessons d’encourager les dirigeants politiques ainsi que leurs partisans à avoir recours aux moyens légaux et pacifiques pour régler les litiges liés aux élections. C’est en mettant en pratique ces méthodes que nous inscrivons et approfondissons notre culture de démocratie et de paix sur le continent.

La Commission de l’Union africaine se réjouit également de la création du Groupe d’appui à la médiation, qui apportera l’appui logistique et technique à nos efforts de médiation, menés par nos Envoyés spéciaux. Nous continuerons d’accroître nos initiatives en matière de prévention structurelle des conflits ainsi que nos programmes de reconstruction et de développement après les conflits dans les pays tels que le Soudan du Sud, la République centrafricaine et la Somalie.

L’Union africaine se félicite de la décision des Chefs d’État et de Gouvernement de mettre en place un Fonds pour la paix et de soutenir à hauteur de 25 % le financement des opérations de paix sur le continent. Grâce à cette initiative, nous disposerons de fonds prévisibles pour mener notre action en vue de faire taire les armes d’ici 2020.

Que cette Journée de la Paix soit un symbole de notre engagement renouvelé à la paix, la sécurité et le développement dans le monde !

Bonne Journée internationale de la Paix !

I thank you, Asante,  Shukran, Merci, Obrigado