La Nouvelle Tribune

Jean Ping (Gabon) : Ma vie est menacée en permanence

Espace membre

La situation est explosive au Gabon depuis la proclamation officielle des résultats donnant Ali Bongo vainqueur des élections. La tension est montée d'un cran après l'annonce de près de 100% de participation dans la région d'origine des Bongo avec 95% des voix pour ce dernier.

Depuis, plusieurs événements graves se sont enchaînés comme l'assassinat par les forces de l'ordre de plusieurs gabonais, mais aussi l'incendie de l'Assemblée nationale du pays.

Intervenant sur la radio française Europe 1, Jean Ping affirme que sa vie est en danger, et que plusieurs de ses leaders sont obligés de dormir au QG du parti pour ne pas subir les foudres du régime: 

"Les militaires ont décidé comme à l'accoutumée d'agresser les populations. Vous voyez bien que nous avons des morts que nous sommes attaqués (...) Ma vie est menacée en permanence. On m'attaque par la justice, par le blocage de mes comptes en banque. Je ne sais pas si ils savent où je me trouve, je ne me trouve pas au QG. Si j'étais au QG, j'aurais fait l'objet d'attaques comme tout le monde" a affirmé le chef de file de l'opposition gabonaise.