La Nouvelle Tribune

Maroc : pour une partie de jambes en l’air, deux responsables politiques suspendus

Espace membre

Accusés de « faute gravissime » deux responsables politiques proches du pouvoir sont suspendus. Moulay Omar Benhammad et Fatima Nejjar, tous des vice-présidents du Mouvement unicité et réforme (Mur) ont été surpris dans une « posture sexuelle » sur une plage de Mohammedia située à 58 km de la  capitale  au Sud de Rabat.

Ils ont été surpris à l’aube par la police. Une nouvelle que le parti islamiste membre de la coalition  politique aux affaires juge inadmissible.  Les membres du parti qui se sont retrouvés dans une réunion d’urgence ont estimé que leur acte porte atteinte à l’image de leur formation politique qui observe des principes religieux. Benhammad, l’homme de 63 ans et marié aurait tenté de corrompre les  policiers qui les ont surpris.  Il sera pour cela entendu pour « tentative de corruption ». Fatima Nejjar, elle, sera devant un tribunal pour complicité d’adultère. Elle risque un mois à un an de prison selon la loi marocaine qui punit les cas  d’adultères.