La Nouvelle Tribune

Dossier Katumbi en RDC : des fonctionnaires du tribunal de Lubumbashi arrêtés

Espace membre

De nouvelles arrestations en lien avec le dossier de condamnation de l’opposant Moïse Katumbi en République démocratique du Congo. Huit agents du tribunal de paix de Lubumbashi où Moïse Katumbi a été condamné en juin sont en état d'arrestation depuis mercredi selon une autorité judiciaire de la Cour d’appel de Lubumbashi.

Ils sont arrêtés dans le cadre d’une enquête ouverte après la disparition du dossier de la condamnation de l’opposant hors du territoire congolais. Dans le cadre de cette même enquête, la Cour d’Appel de Lubumbashi a dans un communiqué dénoncé « un réseau au service de Katumbi » qui serait engagé pour soustraire tous les dossiers pénaux accablant l’opposant.

La Cour apprend que des agents de l’ordre judiciaire appartiendraient à ce réseau. Sous menace d’un autre procès pour recrutement de mercenaires après sa condamnation dans une affaire privée, l’opposant et candidat à la prochaine présidentielle dénonce un acharnement contre sa personne et appelle le pouvoir à cesser de le harceler. Parti du pays pour des raisons de santé après sa condamnation, Moïse Katumbi pourrait bien être arrêté selon les autorités du pays qui estiment qu’il ne peut pas échapper à la justice.