La Nouvelle Tribune

Economie : baisse de forme des pays de la Cemac selon le Fmi

Espace membre

L’année 2015 aura été une année économique noire pour les pays de l’Afrique centrale.  Au terme des entretiens annuels avec les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale Cemac), le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (Fmi)  a conclu que «  rythme de croissance de la  Cemac a été faible en 2015 ».

Le Fmi note que le rythme de croissance de cette communauté régionale a ralenti a ralenti à 1,6% -en 2015- contre 4,9% en 2014. Cette baisse de forme, selon les analyses de l’institution économique mondiale, est due à la réduction  des investissements publics et à la chute de la production du pétrole. Le Fmi relève que pour la première fois sur les dix dernières années, la Cemac a connu une chute drastique de la masse monétaire et du crédit à l’économie passée en moins (-). Ayant perdu 32%  des recettes d’exportations pétrolières, les pays de la Cemac ont vu leurs déficits budgétaires et courant de la région se creuser passant respectivement à 6% et 9% du PIB. En 2016, la croissance économique de la Cemac, selon les prévisions du Fmi s’établira à 1,9% compte tenu de la production pétrolière et les investissements reste dans un statu quo. A compter de 2017, la situation connaîtra une amélioration et le taux de croissance devrait atteindre 3,5%  par an jusqu’en 2021 en raison d’une remontée graduelle des prix du pétrole et d’un assainissement budgétaire modéré anticipé. Cette légère amélioration n’est pas pour autant gagnée d’avance. Selon le Fmi, les perspectives à moyen terme de la Cemac constituent un défi. La stabilité macroéconomique et l’investissement privé pourraient être compromis par la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad et une éventuelle lenteur dans le redressement des prix du pétrole.

CEMAC : Principaux indicateurs économiques et financiers, 2012–17

 

2012

2013

2014

2015

2016

2017

       

Estim.

Proj.

Proj.

 

(variation annuelle en %)

Revenu national et prix

           

PIB à prix constants

5,4

2,1

4,9

1,6

1,9

3,3

PIB pétrolier

-0,3

-8,0

3,0

-0,4

-1,5

0,2

PIB non pétrolier

5,9

4,6

5,0

2,6

2,7

4,1

Prix à la consommation (moyenne de la période)1

3,9

2,1

2,7

2,3

2,0

2,7

Prix à la consommation (en fin de période)1

3,2

2,4

2,6

1,6

2,7

2,4

 

(variation annuelle en % de la monnaie au sens large en début de période)

Monnaie et crédit

           

Avoirs extérieurs nets

9,5

-0,4

-7,6

-17,7

-8,5

-3,9

Avoirs intérieurs nets

6,7

9,0

14,9

15,6

12,1

11,2

Monnaie au sens large

16,6

6,7

9,4

-2,2

3,6

7,4

 

(% du PIB, sauf indications contraires)

Épargne nationale brute

30,8

26,5

27,1

20,2

21,1

20,0

Investissement intérieur brut

30,1

31,4

32,7

29,7

28,8

25,1

   dont: investissement public

14,0

14,5

14,3

10,7

9,8

7,9

Opérations financières des administrations publiques

           

Recettes totales hors dons

27,6

26,8

25,0

20,2

19,0

18,8

Dépenses publiques

29,2

30,3

29,6

26,6

25,9

23,8

Solde budgétaire primaire de base2

-0,6

-1,6

-2,5

-4,4

-2,9

-1,2

Solde budgétaire de base 3

-1,3

-2,2

-3,1

-5,2

-4,1

-2,4

Solde budgétaire global hors dons

-1,6

-3,5

-4,6

-6,4

-6,8

-5,0

Solde budgétaire primaire, dons compris

-0,3

-2,3

-3,3

-5,0

-4,7

-3,0

Solde budgétaire total hors pétrole, hors dons4

-31,0

-29,1

-25,9

-18,0

-15,9

-13,6

Solde budgétaire primaire hors pétrole, dons compris4

-28,9

-27,3

-24,0

-16,3

-13,4

-11,2

Secteur extérieur

           

Exportations de biens et de services non facteurs

57,0

53,7

50,8

41,5

36,3

37,0

Importations de biens et de services non facteurs

42,4

41,0

43,0

42,3

36,9

34,8

Solde des échanges de biens et services non facteurs

14,6

12,7

7,9

-0,8

-0,6

2,2

Solde des transactions courantes, dons compris

2,9

-0,8

-3,3

-9,4

-7,7

-5,2

Dette publique extérieure

13,1

15,5

18,5

23,4

25,6

25,8

Réserves de changes officielles brutes (fin de période)

           

Millions de dollars

17.531

18.222

15.309

10.139

7.866

7.634

Mois d'importations de biens et de services
    (moins importations intra-régionales)

5,7

5,6

6,1

4,6

3,4

3,3

En % de la masse monétaire au sens large

88,7

83,7

64,3

52,0

38,5

34,5

Pour mémoire:

           

PIB nominal (en milliards de FCFA)

45.877

45.572

46.702

43.369

43.423

47.019

FCFA par dollar US, en moyenne

511

494

494

591

Prix du pétrole (en dollars par baril)

105.0

104

96

51

44

51

Sources : autorités; estimations et projections des services du FMI.