La Nouvelle Tribune

Le Maroc souhaite réintégrer l'Union africaine sous condition

Espace membre

Après 32 ans passés hors de l'Union africaine (Organisation de l'Unité africaine à l'époque), le Maroc a fait savoir il y'a quelques heures son intention de réintégrer l'organisation panafricaine.

L'information a été donnée par les autorités de l'UA lors du 27e sommet tenu à Kigali. En effet, dans une correspondance adressée au président en exercice de l'Union africaine (le président tchadien Idriss Déby) le roi du Maroc, Mohammed VI a affirmé que son pays était prêt à réintégrer l'Union Africaine si elle cessait de soutenir la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

« Cela fait longtemps que nos amis nous demandent de revenir parmi eux, pour que le Maroc retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle. Ce moment est donc arrivé » a déclaré le roi dans sa lettre ajoutant « certains pays continuent de prétendre que le Maroc n’a pas vocation à représenter l’Afrique, parce que sa population ne serait pas majoritairement noire (...) Je connais l’Afrique et ses cultures mieux que ne peuvent le prétendre beaucoup d’autres. »

Pour le Roi, il est temps que l'UA cesse de soutenir les séparatismes. Il affirme que son peuple est prêt à réintégrer l'Union si l'organisation se désolidarisait de la RASD. 

Du côte de l'UA, les dirigeants africains seraient en majorité pour cette réintégration. Plus de 20 pays soutiendraient d'ores et déjà cette initiative.