La Nouvelle Tribune

Violence au Soudan du Sud : Ban Ki-Moon hors de lui-même

Espace membre

Ban Ki-Moon est fâché. Le regain de violence et crimes au Soudan du Sud a heurté la sensibilité du Secrétaire Général de l’Onu qui s’en est pris au Président Salva Kiir et son vice-Président Rieck Machar, les deux dirigeants au cœur de la guerre qui fait son retour dans le pays.

« Les dirigeants du Soudan du Sud ont encore échoué » a critiqué Ban Ki-Moon face aux médias ce lundi.

Ban Ki-Moon se  pose de question sur la  nature du leadership des deux dirigeants avec l’usage abusif d’«armes et une politique identitaire ». Tout en appelant Salva Kiir et Rieck Machar à ordonner à leurs combattants de se replier, Ban Ki-Moon prévient que les exactions commises contre les civils et les personnels des Nations-Unies sont susceptibles d’être considérées comme des « crimes de guerre ». Il demande à cet effet au Conseil de sécurité d’« imposer un embargo immédiat sur les armes pour le Soudan du Sud ». Il demande aussi des sanctions supplémentaires contre les auteurs des tueries et leurs soutiens de même qu’un renforcement de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud.