La Nouvelle Tribune

Tchad : 10 ans de travaux forcés pour des lycéens coupables de viols

Espace membre

Une nouvelle dans l’affaire Zouhoura du nom de la lycéenne violée par plusieurs lycéens au Tchad. Ce jeudi à Ndjaména, Six des sept accusé du viol de la lycéenne ont été condamnés à 10 ans de travaux forcés au terme d’un jugement en audience criminelle.

Pendant leur audition au tribunal, les lycéens ont affirmé avoir agi pour punir et humilier la lycéenne qu’ils accusent d’avoir injurié leur communauté. Pour rappel, l’affaire a surgi en février dernier avec la diffusion sur internet de la vidéo de l’acte de viol collectif. Cela avait provoqué un tollé sur la toile comme au Tchad où le Président Déby avait lui-même condamné l’acte  des lycéens et promis que les coupables et leurs complices en seraient punis. Au tribunal Hassan Youssouf, l’un des six jeunes jugés a avoué être celui qui a posté la vidéo mais qu’il n’a pas participé au viol.  Celui-ci a été condamné à un an de travaux forcé. Le septième accusé est lui en cavale et est activement recherché après son évasion de la prison au début du mois de juin.