La Nouvelle Tribune

Rdc : Katumbi prêt à défier Kabila

Espace membre

L’opposant congolais Moïse Katumbi donne de la voix. Hors du territoire national pour des raisons de santé, l’homme devenu opposant n°1du régime Kabila a délivré un message sur compte twitter ce jeudi 30 juin, jour de la célébration du 56ème anniversaire d’accession à l’indépendance de son pays.

Dans ce message, l’ancien gouverneur du Katanga met en garde le Président Joseph Kabila qui selon lui ne donne pas de garantie sur son départ du pouvoir au terme de son dernier mandat le 19 décembre prochain. Ayant suivi le discours à la nation du Président de la république à la veille de la fête nationale, Katumbi affirme que le Président Kabila a raté l’opportunité d’« ouvrir une nouvelle ère  notre pays en apportant notamment des garanties concrètes à l’organisation de l’élection présidentielle en 2016 conformément à notre Constitution ». Selon lui, Kabila avait « l’obligation de rassurer sur son départ le 19 décembre 2016 ». Katumbi prévient que « cette opportunité ratée et le flou entretenu » par le discours du Président Kabila risquent d’«enfoncer » le Congo dans « une grave crise ». L’opposant congolais condamné à 03 ans de prison dans une affaire privée  accuse le pouvoir d’être à la manœuvre. Cela à l’en croire, n’est pas de taille à le dissuader de se présenter à la prochaine présidentielle. « Ni les condamnations, ni le harcèlement auquel je suis soumis, ni les violences  physiques ne pourront altérer notre détermination ». Membre du rassemblement des forces acquises au changement, Katumbi appelle les Congolais à « l’unité » dans « un combat pacifique » et à la détermination pour sauver les acquis démocratiques dans leur pays. « Nous ne transigerons pas avec le pouvoir » a martelé Moïse Katumbi.