La Nouvelle Tribune

Afrique de l’Ouest : Les parlementaires de l’Uemoa en réunion à Cotonou

Espace membre

Installé en mars dernier à Abidjan, le nouveau bureau du Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Cip-Uemoa) avec à sa tête le nouveau Président Lancina Dosso tient à Cotonou sa  deuxième réunion annuelle  qui s’est ouverte vendredi 24 juin à l’hôtel Azalaï en présence de Mme Béatrice Kangah, représentante du représentant résident de la Commission de l’Uemoa au Bénin.

Les parlementaires de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) sont à Cotonou. Ils y sont dans le cadre de la deuxième réunion annuelle du nouveau bureau du Comité  interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Cip-Uemoa) qui s’est ouverte ce vendredi 24 juin à l’hôtel Azalaï en présence de Mme Béatrice Kangah, représentante du représentant résident de la Commission de l’Uemoa au Bénin.

Les principaux points de l’agenda de cette réunion selon l’honorable Lancina Dosso, Président en exercice du Cip-Uemoa, seront axés sur « l’examen de l’avant-projet d’ordre du jour de la 38ème session ordinaire qui sera essentiellement budgétaire. » Au cours de leurs travaux qui prendront fin le 28 juin, les parlementaires de l’Uemoa feront a-t-il dit, « le point de l’état d’exécution du budget au 20 juin 2016 et examinerons le projet programme d’activités du Comité interparlementaire pour l’année 2017 ».

Au-delà des aspects budgétaires, le bureau du Cip-Uemoa se penchera également sur les rapports des missions d’observation des récentes élections présidentielles et législatives au Niger et au Bénin. Cette réunion a ajouté, M. Dosso, est une occasion pour eux de faire le point des différentes rencontres avec les Chefs d’Etat et d’Institution dans le cadre du « plaidoyer pour le maintien d’un organe parlementaire au sein de l’Uemoa ». De son côté, Mme Béatrice Kangah a souligné que  cette réunion revêt un caractère tout à fait particulier à « double titre ». Tout d’abord explique-t-elle, « c’est la première réunion du nouveau bureau du Cip au Bénin, depuis son installation en mars dernier à Abidjan ». En second lieu, Mme Kangah a indiqué que « cette réunion intervient dans un contexte marqué par la rationalisation des Organes de l’Uemoa ».

De ses explications, il ressort que c’est la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de « rationnaliser les organes de l’Union ». Elle a souhaité plein-succès à la présidence de M. Lancina Dosso et émis le vœu que de cette réunion, sorte « un rapport de réunion assorti d’un budget rigoureux pouvant permettre la mise en œuvre des activités du Cip » à transmettre aux autorités de l’Uemoa