La Nouvelle Tribune

Rdc : une mutinerie vire à une tuerie

Espace membre

Drame ce mercredi à Kamina dans le sud de la République démocratique du Congo (Rdc). 20 personnes ont perdu la vie dans une mutinerie  qui a viré au drame.

Des heurts ont opposés l’armée congolaise aux mutins, essentiellement des ex-miliciens démobilisés dont d’anciens rebelles du M23 et du groupe Maïmaï réclamant leurs rapatriements dans leurs milieux de départs. C’est dans ces accrochages qu’au moins 20 personnes ont été abattues selon une source militaire. Le gouvernement a quant à lui, parlé de la mort d’un militaire et de quatre personnes dans le rang des mutins. Les précisions sur le nombre de mort restent à vérifier mais d’une autre source militaire à l’hôpital de  Kamina, a-t-on appris il y a eu de nombreux morts. Ce drame rappelle celui d’il y a un an, en juin 2015 à la base militaire de Kotakoli dans le septentrion congolais. A l’époque comme à présent, les révoltes font état de conditions de vie difficile dans les bases militaires congolaises.