La Nouvelle Tribune

Burkina : le parquet militaire demande à la Côte d'Ivoire de poursuivre Soro

Espace membre

Au Burkina Faso, l'affaire des écoutes présumées du président de l'Assemblée ivoirienne Guillaume Soro vient d'être relancée après quelques semaines de répit pour Guillaume Soro. En effet, après l'annulation du mandat d'arrêt (lire ici) contre l'homme politique ivoirien, le parquet du tribunal militaire vient de s'exprimer à nouveau sur le sujet.

Cette fois-ci il n'est plus question d'émettre un mandat d'arrêt contre M. Soro, mais d'une toute autre mesure. En effet se rendant compte de son incapacité à renouveler un nouveau mandat contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne (l'autre ayant été annulé), le parquet militaire du Burkina Faso a décidé de choisir la procédure dite de dénonciation et demande donc aux autorités ivoiriennes de poursuivre le président Guillaume Soro.

Cette procédure va t-elle se poursuivre du côté de la Côte d'Ivoire? Rien n'est sûr pour le moment, et les autorités militaires du pays attendront donc, après l'envoi de la requête, la réaction officielle de la Côte d'Ivoire.