La Nouvelle Tribune

Niger: violents combats à Bosso entre l'armée et Boko Haram

Espace membre

Trois jours après l'attaque de Boko haram à Bosso qui a fait 32 morts dans le camp de l'armée régulière, la secte islamiste a encore frappé dans la même ville. En effet des témoins rapportent de violents combats à Bosso au Niger, il y'a quelques heures entre les combattants de boko Haram et l'armée Nigérienne.

Pour l'heure on dénombre d'après les premières informations une soixantaine de blessés parmi les militaires nigériens et aucun bilan officiel du côté des terroristes. Acculé au Nigéria, la secte essaie tant bien que mal d'étendre son influence chez le voisin nigérien. Après la première attaque, le gouvernement nigérien avait promis de se venger. Plusieurs habitants avaient alors fui la ville craignant d'autres attaques de Boko Haram. En réunion à la CEDEAO, les chefs d'Etats des pays de l'Afrique de l'Ouest ont parlé des défis sécuritaires et de la lutte contre le terrorisme.

Lire CEDEAO : Les défis sécuritaires de la communauté au cœur des débats

Les pays concernés avaient il y'a quelques mois décidé de la formation d'une force mixte qui devrait intervenir dans les pays touchés pour lutter contre le terrorisme. La CEDEAO quant à elle a évoqué également la création d'une force sous-régionale pour soutenir les efforts des pays concernés.