La Nouvelle Tribune

Etat civil d’Ali Bongo : des syndicats et Osc réclament le test ADN

Espace membre

Dénommé « Témoins actifs », un regroupement de plusieurs mouvements syndicaux et Organisations  de la société civile (Osc) au Gabon réclament au Président Ali Bongo Ondimba un test  ADN pour dissiper le doute  sur  son affiliation à Joséphine Bongo sa mère.

Selon « Témoins actifs » qui a annoncé vouloir œuvrer pour l’organisation d’élections pacifiques et transparentes au Gabon, avec les désaccords qui s’enregistrent sur les conditions d’éligibilité des candidats à la présidence de la république, il y a un danger  immédiat pendant comme une épée de Damoclès sur « la sécurité et la stabilité » du Gabon et dont les conséquences désastreuses pourraient aboutir à « un bain de sang ». Deux camps s’entrechoquent. Il y a selon « Témoins actifs »  d’un côté ceux qui contestent  la candidature du Président Ali Bongo suspecté d’être biologiquement d’origine biafraise du Nigéria et de l’autres ceux qui balaient du revers de la main cette assertion. « Témoins actifs » parallèlement à la résolution de cette crise s’engage  à  déployer plus de 9000 observateurs sur  le terrain pour sensibiliser les populations pour éviter  les fraudes et autres manipulations électorales.