La Nouvelle Tribune

Eradication du terrorisme : Buhari réclame 960 millions d’euros

Espace membre

Ce n’est pas une mince affaire. Parvenir à arriver à bout de la secte Boko Haram et assurer la sécurité dans la région du bassin du lac Tchad nécessite beaucoup de moyens. A l’ouverture du sommet international sur la sécurité ce samedi 14 mai au Nigéria, le Président Muhammadu Buhari a réclamé  960 millions d’euros aux partenaires des pays touchés que sont principalement le Niger, le Tchad, le Cameroun et son pays.

Il a indiqué que cette somme servirait à éradiquer les causes de la prolifération du terrorisme dans la sous-région. Sa requête est appuyée par l’intervention de François Hollande, le Président français appelant  la communauté internationale à faire davantage pour venir en aide à ces pays. François Hollande a déclaré qu’« il est indispensable que la communauté internationale fasse davantage aujourd’hui » pour voler au secours des pays de la région. Selon lui la situation humanitaire dans cette région est très critique. Il  a notifié aux partenaires occidentaux, les Etats-Unis, l’Union européenne, la Grande Bretagne présents à cette rencontre que « deux millions et demi de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer, deux cent dix milles sont réfugiées dans les  pays voisins ». Il a fait savoir que du fait de cette situation, 4,5 millions de personnes dont trois cent mille enfants vivent en insécurité alimentaire.