La Nouvelle Tribune

Discussion de haut niveau sur le tourisme à Abidjan avec 18 ministres africains

Espace membre

A Abidjan dans la capitale ivoirienne s’est tenue du 19 au 21 avril, une importante rencontre sur le tourisme qui a réuni plusieurs autorités dont 18 ministres africains du tourisme. Olivier Ribouis e nouveaux hospices pour le tourisme en Afrique.

Trois jours durant, du 19 au 21 avril, 18 ministres africains du tourisme et des responsables au haut niveau du secteur ont tenu à Abidjan dans la capitale économique ivoirienne une rencontre pour discuter des problèmes du secteur et des priorités du programme de travail de l’Organisation mondiale du tourisme sur l’Afrique. Se tenant concomitamment à la Conférence mondiale sur le tourisme durable, cette rencontre a permis aux participants de discuter du « tourisme et l’éthique », du « tourisme et la sécurité ».

Deux thèmes qui ont été choisi à juste titre au regard de la menace que constituent les attaques terroristes ciblant les lieux que fréquentent des touristes étrangers en Afrique. Les cas du Mali, de la Tunisie, et récemment de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire sont illustratifs de ces dés s qu’il faut relever pour le développement du tourisme en Afrique.

Cette rencontre se tient également en prélude à l’Année internationale du tourisme durable pour le développement qui sera célébrée en 2017. Les 17 pays participants dont le Bénin partagent également l’ob- jectif du plan décennal de programmation, axée sur « L’accélération du passage à des modes de consom- mation et de production durables ».

A ce sujet, il a été retenu que « la durabilité », l’«accroissement des investissements touristiques » de même que la coopération entre les pays africains sont indispensables pour promouvoir le tourisme en Afrique. Cap sur Grand-Bassam Pour les autorités cette rencontre africaine à Abidjan est un soutien manifesté au tourisme en Côte d’Ivoire après l’attaque terroriste de Grand-Bassam. Les participants à la rencontre sont aussi allés à Grand- Bassam. Un acte qui réjouit le Président ivoirien Alassane Ouattara.

« Merci de venir à Grand-Bassam et de rendre hommage aux victimes. Nous vous remercions d’avoir maintenu la réunion, cette décision a été très importante pour nous » a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat ivoirien n’a pas manqué de souligner l’importance du tourisme dans le développement. Avis que partage Taleb Rifai, le Secrétaire général de l’Omt.

« Il est vraiment décisif, non seulement pour la société dans son ensemble mais aussi pour la perception du continent africain dans le monde, de continuer à encourager le tourisme » a affirmé M. Taleb Rifai.

Il a fait remarquer que « La Côte D’Ivoire, avec ses richesses naturelles impressionnantes, sa diversité culturelle et ses traditions uniques, constitue l’un des exemples les plus parlants du grand potentiel du tourisme africain. »