La Nouvelle Tribune

Togo : coup dur pour Faure Gnassingbé

Espace membre

Médiateur il y a quelques jours pour réconcilier l’ex-Président béninois Boni Yayi et son successeur Patrice Talon à  Abidjan, le Président togolais Faure Gnassingbé est désavoué dans son propre pays. Jean Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition togolaise vient de lui porter un grand coup qui visiblement touchera l’image de démocrate et homme de paix que le Président Faure Gnassingbé semble vouloir se construire.

Appelé à s’afficher à côté du Président de la République comme  chef de l’opposition à l’occasion de la prochaine fête nationale de l’indépendance, Jean Pierre Fabre boude le pouvoir en place.

« Les conditions ne sont pas réunies pour que le chef de l’opposition prenne part à des manifestations officielles aux côtés des autorités togolaises dont les paroles et les actes manifestent quotidiennement une volonté de se maintenir au pouvoir par tous les moyens y compris la violence » a fait savoir  le N°1 de l’opposition togolaise face à la presse. Il n’est pas question de s’afficher aux côtés de Faure Gnassingbé pour Jean Pierre Fabre.