La Nouvelle Tribune

Congo - Tchad : la Françafrique toujours active selon le FN

Espace membre

En France, le Front National n'approuve pas la politique française et européenne en Afrique. En effet, le parti d'extrême droite qui critique la politique européenne et française en générale a décidé de se pencher sur celle menée par les deux instances en Afrique.

Et pour ce faire, le parti a jeté un regard sur les cas du Tchad et du Congo où les élections présidentielles ont récemment eu lieu. 

Dans un communiqué, le parti de Marine Le Pen s'étonne du fait que l'Union européenne demande un comptage vérifiable et transparent des voix au Tchad, alors qu'au Congo, l'UE et la France ne font pas la même demande : 

«Deux jours après avoir pris acte du déroulement dans le calme de la présidentielle au Tchad, l’Union européenne a réclamé le 12 avril que le comptage des bulletins se déroule de manière " vérifiable et transparente". (...) Il est quand même surprenant que l’UE et la France ne demandent pas la même chose au Congo après les événements post-électoraux très graves qui s’y déroulent. ». peut-on lire dans le communiqué (lire ici) signé par les parlementaires Louis Alliot et Gilbert Collard

Le parti dit regretter le fait que la France et l'UE n'aient pas répondu aux appels de l'opposition congolaise, se demandant combien de morts il faudrait pour qu'ils réagissent.

«Cette Politique des deux poids deux mesures est la meilleure manière d’accentuer les fractures, d’aggraver les situations et d’exacerber les tensions. » avertit le parti avant de poursuivre : "Il semble que la défense des Droits de l’Homme soit une cause à géométrie variable en fonction des intérêts marchands ou inavoués de la Françafrique malheureusement toujours bien présente et active."

Pour finir le parti annonce qu'il prendra des mesures aux parlements français et européens afin que les droits de l'homme soient respectés.