La Nouvelle Tribune

Tchad : étrange rapport de l’Union africaine sur la présidentielle

Espace membre

Le vin est tiré. L’Union africaine (Ua) valide la présidentielle du dimanche 10 avril au Tchad. Dans son rapport rendu public, la mission d’observation de l’Union africaine dirigée par le Malien Dioncounda Traoré a conclu que l’élection s’est déroulée « sans aucune fraude ».

 Selon la mission de l’Union africaine les électeurs ont « librement » choisi leurs dirigeants. De quoi dresser des lauriers au Président tchadien Idriss Deby Itno, Président en exercice de l’Union africaine. Mais ce serait aller trop vite en besogne si on s’en tient à des réserves émanant paradoxalement de la mission de Dioncounda Traoré.  Selon le rapport d’observation, c’est dans « 81% des bureaux de vote visités » que « le président du bureau de vote s’est assuré que l’urne était vide »au démarrage du scrutin. Les observateurs de l’Ua signalent « avec regret » que « le secret du vote n’était pas garanti dans 10% des bureaux de vote visités ». L’opposition pour sa part a également signalé des cas de bourrages d’urnes, d’achat de cartes d’électeurs. A noter aussi que le pouvoir a coupé la connexion internet et les communications par sms  le jour du scrutin. Les résultats provisoires sont attendus dans plus de deux semaines et l’Ue demande un bon comptage des voix.