La Nouvelle Tribune

Congo : Les conseils des Usa à Sassou et aux Congolais

Espace membre

Les Etats-Unis sont inquiets pour le Congo Brazzaville. Dans un communiqué, le département d’Etat américain a exprimé ses vives inquiétudes au sujet des actes de violences enregistrés dans la nuit du 04 avril où les Congolais ont été troublés par les crépitements de balles dans des attaques armées d’un groupe de rebelles après la réélection controversée du Président Denis Sassou Nguesso.

Le département d’Etat américain souligne que « le climat de peur est nocif à l’unité nationale, la paix » qu’attendent les Congolais. Les Etats-Unis relèvent que l’élection présidentielle du 20 mars est effectivement entachée d’« irrégularités ».  Il y a eu selon le département d’Etat américain des « irrégularités généralisées, des arrestations de partisans de l’opposition ». De même, des violations de liberté d’expression, d’association, de mouvement qui sont des droits  constitutionnels des Congolais. Alors que le pays doit aussi avoir des élections législatives, les Etats-Unis recommandent au gouvernement congolais de corriger le tir. « Nous continuons d’exhorter le gouvernement congolais à respecter les droits constitutionnels, la liberté d’expression, de mouvement et d’association ». En dehors du gouvernement, les Etats-Unis exhortent l’opposition, la société civile et les autres acteurs de la vie socio-politique congolaise à « engager un dialogue constructif et inclusif ». Pour les Usa,  il est important que les Congolais maintiennent leur implication pacifique dans le processus politique afin de contribuer au développement de leur pays.