La Nouvelle Tribune

Cpi : Fatou Bensouda déboutée dans le dossier kényan

Espace membre

Pas de réussite pour Fatou Bensouda la procureure de la Cour pénale internationale dans le dossier kényan. Echec et mat !, après le Président  Uhuru Kenyatta, c’est le vice-président kényan, William Ruto qui échappe aux mailles de Fatou Bensouda, pourtant très sûre d’avoir choppé de gros poissons africains pour les juges de la Cpi.

Mardi, ces juges en question ont décidé d’abandonner les charges qui pesaient contre M. Ruto dans l’affaire des crimes contre l’humanité lors de la crise post-électorale de 2007 ayant fait plus de 1.300 morts et 600.000 déplacés. Selon les juges, les éléments de preuve présentés par la procureure Bensouda sont insuffisants.

La procureure et son équipe n’ont donc pas pu justifier les accusations de meurtres, persécutions et déportations dont elles accablaient le vice-président kényan depuis  l’ouverture du procès il y a trois ans. Pour Fatou Bensouda, l’échec dans la procédure résulte des manœuvres d’« intimidation » des témoins. Il y a eu au Kenya, a-t-elle expliqué, « une campagne acharnée » visant à dissuader de potentiels « témoins à charge ». La  procureure assure avoir recueilli des confidences de témoins potentiels qui ont eu « trop peur pour s’engager à témoigner contre les accusés ».