La Nouvelle Tribune

Rdc : révoltante détention d’enfants dans une prison militaire

Espace membre

Au moins 29 enfants sont détenus dans de pénibles conditions en République démocratique du Congo. Human Rights Watch en a donné l’alerte ce lundi 4 avril 2016 dans une déclaration.

Selon l’organisation internationale de défense des droits humains, les enfants âgés de 15 à 17 ans sont « illégalement » détenus par l’armée congolaise dans une prison militaire à Angenga dans l’Est du pays. Ils ont été capturés depuis plus de 09 mois avec des adultes qui sont aussi gardés dans cette prison. Après une visite effectuée au mois de décembre 2015 sur les lieux, Human Rights Watch informe qu’aucun crime n’est formellement retenu contre ces garçons, ni les hommes adultes qui sont détenus avec eux.

Les autorités congolaises ont de leur côté indiqué que ces enfants appartenaient à un groupe rebelle armé. Pour Human Rights Watch ce n’est pas une raison suffisante pour les garder en prison.

« Les enfants qui ont été des combattants rebelles devraient être réhabilités, et non pas jetés en prison et détenus indéfiniment » a clarifié Ida Sawyer, chercheuse senior au sein de la division Afrique de Human Rights Watch.

L’organisation demande la libération de ces enfants prisonniers ainsi que des adultes.

« Les autorités congolaises devraient libérer immédiatement les enfants et les adultes détenus à la prison d’Angenga qui n’ont commis aucun crime et inculper les autres de manière équitable » a déclare Mme Sawyer.

Parlant de leurs conditions dans cette prison Human Rights Watch révèle que les prisonniers n’ont ni nourriture adéquate, ni eau propre à la consommation et manquent cruellement de soins médicaux. Les 29 enfants qui figurent parmi un échantillon de 52 prisonniers interrogés par Human Rights Watch partageaient les mêmes cellules avec les adultes jusqu’en février dernier.