La Nouvelle Tribune

Mali : Les casques bleus s’entretuent à Kidal

A lire

Gambie : après sa démission, Jammeh remercie son “vrai” ami

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

se connecter

Au Mali, avec les casques bleus, soldats de l’Organisation des nations unies, c’est le serpent qui se mord la queue. Des explications au sujet d’un incident qui a coûté la vie à deux militaires tchadiens à Kidal au nord du Mali font état d’un règlement de compte.

Olivier Salgado, le Directeur adjoint de la Minusma s’est prononcé ce vendredi sur l’incident. Il a indiqué qu’il s’agit d’un assassinat survenu dans le cadre d’un règlement de compte en lien avec une dispute qui a mal tourné entre soldats tchadiens de l’Onu. « C’est un tragique incident. Un soldat a tiré et tué deux de ses camarades à l’intérieur du camp de la Minusma à Kidal » a-t-il dit. La situation assure-t-il, est à présent sous contrôle au sein du contingent tchadien de l’Onu après cette tuerie déplorable jeudi dernier. Selon Olivier Salgado, le tueur a été appréhendé et une enquête est diligentée pour comprendre le fond de ce qui s’est passé. Aussi a-t-il affirmé, des mesures seront être prises pour éviter qu’un tel incident ne survienne plus. Selon ses mots, « la situation est tendue à Kidal » après les attaques répétées contre le camp de la Minusma la semaine dernière.