La Nouvelle Tribune

Mutinerie dans une prison d’Abidjan : plus de morts que prévu

Espace membre

Le nombre de mort dans la mutinerie qui a éclaté samedi dans une prison d’Abidjan s’alourdit. De deux morts et un blessé annoncés dans un précédent bilan, le bilan d’actualité fait état de 10 morts et une vingtaine de blessés. Les autorités annoncent à présent qu’il y a un mort et huit blessés dans le rang des agents pénitentiaires alors que du côté des prisonniers on compte neuf morts et 13 blessés.

Cette mutinerie meurtrière a eu lieu à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Il s’agit du plus grand centre pénitentiaire d’Abidjan qui compte 5200 prisonniers occupant 1500 places. Armés de kalachnikovs, des prisonniers avaient attaqué les postes des gardiens de la prison dans la matinée de samedi, entre 08h et 09, heure locale. A la tête de la mutinerie, Coulibaly Yacouba alias Yacou le Chinois, redoutable prisonnier qui, selon les autorités, portaient sur lui, deux armes AK 47. Il fait partie des 09 prisonniers mutins tués. Les forces de l’ordre ont annoncé avoir retrouvé cinq kalachnikovs chez d’autres détenus proches de Yacou le Chinois. A l’origine de la mutinerie, selon une source officielle, l’impertinence d’un ancien prisonnier qui voulait introduire de la drogue dans la prison. A cela s’ajoute la colère des prisonniers contre de nouvelles mesures prises pour empêcher certains actes dans l’établissement.