La Nouvelle Tribune

Affaire Aurier : positions de Zlatan et de la fédération ivoirienne de football

Espace membre

Menacé de sanctions encore plus lourdes de conséquence après sa mise à disposition par son club, le Paris Saint Germain, le joueur ivoirien Serge Aurier reçoit d’importants soutiens pour plaider sa cause.

La star suédoise du Psg, Zlatan Ibrahimovic et la Fédération ivoirienne de footbal volent au secours du jeune joueur de 23 ans qui a eu des propos assez déplorables envers Laurent Blanc, son entraîneur de club. Ibrahimovic, selon le chroniqueur Pierre Menès a chargé les médias et épargné son coéquipier de ses critiques. Zlatan qui a demandé à se faire traduire les propos discourtois de Serge Aurier n’a pas jugé utile de les déplorer mais a plutôt saisi l’occasion pour s’en prendre encore aux médias français avec qui il n’entretient plus de bonnes relations.

De son côté, la Fédération ivoirienne de football (Fif) a condamné les propos du joueur et présenté des excuses au Psg. Dans une lettre adressée au club de la capitale française, Augustin Sidy Diallo, le président de la Fif écrit « C’est avec un réel regret que la Fédération ivoirienne de football (Fif) a pris connaissance des propos prononcés par l’international ivoirien Serge Aurier, à l’endroit de son entraîneur et de certains de ses coéquipiers du club français Paris Saint Germain ».

Il ajoute que « Le président de la Fif et le Comité exécutif déplorent l’attitude du jouer Serge Aurier, une attitude qui est source de désagréments pour les personnes offensées et pour le club ». Cependant la Fif plaide son cas et indique qu’il est un joueur qui s’est toujours employé à entretenir un bon rapport avec ses partenaires de la sélection nationale de Côte d’Ivoire. La Fif implore le Psg pour une indulgence envers Serge Aurier.