La Nouvelle Tribune

Procès Gbagbo : Ouattara, «Que justice se fasse»

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Alassane Ouattara s’est adressé aux Ivoiriens sur le procès de son prédécesseur, Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (Cpi). Le président ivoirien au pouvoir appelle ses compatriotes à ne pas céder à l’esprit de la division.

Il demande que les procès conjoints de l’ancien chef de l’Etat et de l’ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé ne « divisent davantage » les Ivoiriens. Il s’est exprimé de retour de sa visite au Président français François Hollande à Paris ce samedi. Estimant que le pays se porte bien maintenant il a souhaité que les Ivoiriens continuent de travailler en dépit des procès et que « la cohésion sociale se renforce ». Adversaire du camp Gbagbo dans la crise postélectorale qui a fait plus de 3000 morts, Alassane Ouattara demande également « que justice se fasse ». A l’instar de ce qui a lieu à la Haye, le président a déclaré que des procès se tiendront en Côte pour d’autres personnes qui ont pris part à la crise postélectorale. Il promet faire de la Côte d’Ivoire, « un Etat de droit ».