La Nouvelle Tribune

Afrique du Sud: Un militant de l'Anc accuse les dirigeants de corruption

Espace membre

Dans une sortie effectuée hier dimanche, Denis Golberg, militant de race blanche de l'Anc, a appelé les militants du parti à exiger le renouvellement complet des dirigeants du parti de la base au sommet. Il accuse ces dirigeants, à tous les niveaux de l'instance dirigeante, de corruption.

Il soutient que c'est cette corruption qui est à l'origine de la mauvaise gestion des ressources et des richesses. Il en veut pour preuve le scandale de corruption qui a épinglé au plus haut niveau du parti le Président Jacob Zuma. A qui on reprochait des actes de corruption dans les travaux de rénovation de sa résidence privée à Nkandla qui avait coûté 14,5 millions d'euros environs aux contribuables.

Denis Golbreg qui est un militant de la première heure, compagnon de lutte de Nelson Mandela, avait été jugé la même année que Nelson Mandela en 1964. Il a effecturé sa peine de vingt ans de prison. Ce n'est donc pas n'importe quel militant qui réclame cette réforme. Même s'il est de race blanche, Denis Golberg était celui qui aidait la branche armée de l'Anc à fabriquer des armes.