La Nouvelle Tribune

Afrique du Sud : Une bourse pour filles vierges fait polémique

Espace membre

Etre vierge, condition pour bénéficier d’une bourse d’étude en Afrique du Sud. L’idée émane d’une commune sud-africaine qui a mis en place une bourse d’étude pour des jeunes filles avec pour condition d’éligibilité « se garder des rapports sexuels jusqu’à la fin de ses études ». Cette idée que des conservateurs approuveraient ne l’est pas avec des organisations féministes qui s’en sont offusquées vendredi.

Pour People opposing women abuse (Powa), une organisation féministe sud-africaine c’est une initiative scandaleuse. Powa estime que la virginité ne peut être une condition imposée aux jeunes filles pour qu’elles bénéficient d’une bourse d’étude alors que les garçons ne sont pas testés. Pour Powa, c’est une violation du droit à l’éducation des jeunes filles. Elle y voit une violation de la Constitution de l’Afrique du Sud. En dehors de leur virginité les filles doivent avoir de bonnes moyennes a indiqué la municipalité de Uthukela dans la province du Kwazulu-natal dans le nord-est du pays. L’élue communale a expliqué que cette nouvelle bourse instituée a pour but d’encourager les filles à demeurer pures, à se garder des rapports sexuels afin de pouvoir concentrer leur énergie sur les études. Pour cela la mairie envisage des tests médicaux aux filles après chaque vacance ou congé. Celles qui par malheurs auront gouté au fruit défendu perdront systématiquement ladite bourse.