La Nouvelle Tribune

Burundi: L'Onu invite Bujumbura au dialogue avec l'opposition

Espace membre

L'émissaire des nations-Unis au Burundi, Jamal Benomar a déclaré hier mardi que l'Onu va s'employer à obtenir du gouvernement burundais, l'ouverture d'un dialogue avec l'opposition du pays, les organisations de la société civile et de défense des droits de l'homme.

Ce dialogue sera mené sous la conduite des envoyés du conseil de sécurité de l'Onu. A cet effet, les ambassadeurs des quinze pays membres du conseils de sécurité, arriveront demain jeudi à Bujumbura. Ils s'arrêteront d'abord à Addis Abeba, siège de l'Union africaine. L'Onu entend aussi renforcer sa présence au Burundi en y envoyant plus de personnel, chargé de s'assurer et de surveiller le respect des droits de l'homme par les forces armées, la police et les autorités. Les populations espèrent que la reprise du dialogue sous l'égide du conseil de sécurité de l'Onu pourra peut être faire bouger les choses là où les pays voisins comme le Rwanda et l'Ouganda ont échoué.