La Nouvelle Tribune

Nigéria: La commission des droits de l'homme enquête sur les exactions de l'armée

Espace membre

Le Chef du personnel de l'armée nigériane, le lieutenant-général  est passé hier mardi 19 janvier 2016, devant la commission nationale des droits de l'homme. Il était question pour lui de donner des explications au sujets du raid de l'armée nigériane sur les membres de la secte chiites du Nigéria en décembre 2015 qui avait fait 60 morts dans le rang des membres de la secte dans la ville de ZaÏra au nord du pays.

C'était en représailles à la tentative d'assassinat du Lieutenant Tukur Buratai dans une embuscade. Pour comprendre ce qui c'était passé, la commission des droits de l'homme, a convoqué les soldats, les officiers supérieurs et même les membres de la secte chiites minoritaire. Le lieutenant-général a déclaré devant la commission que ces éléments ont réagi dans le respect de la loi militaire. A la fin de ces enquêtes, la commission déterminera les sanctions à appliquer aux coupables et les réparations à payer aux victimes.