La Nouvelle Tribune

Nigéria: Le Président rassure les parents des filles enlevées à Chibok

Espace membre

Tout est parti d'une manifestation d'environ 300 personnes du mouvement "Bring Back our Girls" organisée hier jeudi 14 avril 2016 à Abuja, la capitale politique du pays. C'est après que les manifestants ont été conduit par bus à la Présidence de la République pour un entretien avec le président Buhari.

Muhammadu Buhari a indiqué aux parents des filles qu'il était très préoccupé par cette question. Il leur a annoncé la création d'une commission qui doit étudier tous les aspects du problème. Il a aussi rappelé aux parents des filles, l'engagement de l'armée à traquer les combattants de Boko Haram. C'est ce qui a permis à l'armée de libérer environ 3000 personnes des mains de Boko Haram. C'est ce même engagement que l'armée va observer dans la recherche de ces filles enlevées depuis avril 2014. En rappel, 276 filles lycéennes avaient été enlevées à Chibok par les combattants de Boko Haram et reconverties de force. 56 filles environ avaient réussi à prendre la fuite, toutes les autres restent retenues par leurs ravisseurs jusqu'à lors.