La Nouvelle Tribune

France: Déchéance de la citoyenneté ou le désistement de Christiane Taubira

Espace membre

Le projet de loi sur la révision d'une disposition de la constitution portant sur la déchéance de la nationalité aux binationaux, a enregistré la défection de la ministre de la justice et garde des sceaux, Chritiane Taubira.

Initialement, c'est le Premier ministre Manuel Valls qui devrait présenter ledit projet au parlement en compagnie de la ministre de la justice Christiane Taubira. Mais certainement sensible aux nombreuses critiques qui fusaient particulièrement du camp du parti socialiste, la ministre a renoncé de s'y rendre avec le premier ministre. C'est aussi pour des besoins de cohérence, puisque Christiane Taubira avait annoncé dans les médias que cette loi ne peut pas être proposée par le gouvernement. C'est donc contre sa volonté que la tournure des évènements, ont conduit le gouvernement à décider de la soumettre au parlement. Une situation inconfortable pour la ministre de la justice qui n' a pas dirigé la discrimination qui a été introduite dans ce projet de loi, puisqu'il prévoyait d'étendre cette mesure même aux français. En rappel, ce projet de loi prévoit que tout citoyen français binational qui pose des actes terroristes contre la France ou les intérêts français, doit être déchu de sa nationalité française.