La Nouvelle Tribune

Arabie Saoudite-Iran: Les pays africains s'invitent dans le différend

Espace membre

Les pays africains se sont invités dans le différend diplomatique qui oppose l'Iran à L'Arabie Saoudite. Le Maroc, la Somalie, Le Soudan et le Nigéria qui y réfléchit, entendent prendre fait et cause pour l'Arabie Saoudite en décidant de rompre leurs relations diplomatiques avec l'Iran.

Un différend qui est né des différences idéologiques, partant de l'exécutions de 47 condamnés chiites en Arabie Saoudite. Situation qui a provoqué une vive réaction de l'Iran avec des conséquences fâcheuses qui s'en sont suivies. De part le monde et particulièrement dans le monde arabe, des pays ont opté de prendre position en faveur de l'un ou de l'autre camp. C'est ce que sont aussi en train de faire certains pays africains depuis peu. Une attitude qui rompt avec la posture traditionnelle de l'Afrique qui opte très souvent pour la neutralité. Il est possible que la liste des pays africains qui supportent tel ou tel camp se rallonge puisque les deux pays en conflits, sont présentés comme finançant de nombreux projets socioculturels en Afrique. Pourtant la sagesse africaine orienterait plutôt les acteurs à la recherche du compromis.