La Nouvelle Tribune

Le calvaire des migrants africains

Espace membre

Les autorités nigérianes ont refusé le week-end dernier d'accueillir sur ses côtes, un bateau en provenance du Gabon et transportant des migrants africains de diverses nationalités: Ivoirienne, Malienne, Sénégalaise, Tchadienne et autres.

C'était 617 migrants africains qui étaient ainsi conduits vers le Nigéria. Les autorités nigérianes ont justifié leur refus de les accueillir par le fait que ces africains ne possédaient pas de documents permettant de les identifier. Ce qui pour le Nigéria est très inquiétant  au vue de la situation sécuritaire qui  y prévaut. Mais les Expulsés expliquent que c'est la méthode brutale et rébarbative de leur expulsion qui justifie cet état des choses. ils témoignent que les migrants arrêtés par la police, ne se voient pas accordés l'occasion d'aller chercher leurs documents oubliés dans les domiciles. C'est donc manu militari qu'ils sont expulsés sans le moindre bagage. Ils quittent donc le pays de force, laissant derrière eux, bagages, documents, et parfois des comptes en banque. Aux dernières nouvelles,les expulsés ivoiriens ont pu rallier la Côte d'Ivoire hier en passant par le Nigéria et le Bénin.